Manifeste agile

Le Manifeste agile est un document fondateur créé par 17 spécialistes de l'ingénierie informatique, permettant de poser les bases communes à toutes les méthodes agiles.

Valeurs

Le manifeste agile est fondé sur quatre valeurs :

  • Les individus et leurs interactions plus que les processus et les outils.
  • Des logiciels opérationnels plus qu’une documentation exhaustive.
  • La collaboration avec les clients plus que la négociation contractuelle.
  • L’adaptation au changement plus que le suivi d’un plan.

« Plus que » ne veut pas dire « au lieu de » !

Il est important de comprendre que les valeurs énoncées plus haut ne sont pas une remise en cause totale des approches « traditionnelles ».

En effet, quand on dit « Les individus et leurs interactions plus que les processus et les outils », cela ne veut pas dire que pour être agile, il ne faut accorder aucun crédit aux processus et à l’outillage… Il est simplement question d’établir des priorités.

Manifeste agile

Principes sous-jacents au manifeste

D’après le manifeste :

  • Notre plus haute priorité est de satisfaire le client en livrant rapidement et régulièrement des fonctionnalités à grande valeur ajoutée.
  • Accueillez positivement les changements de besoins, même tard dans le projet. Les processus agiles exploitent le changement pour donner un avantage compétitif au client.
  • Livrez fréquemment un logiciel opérationnel avec des cycles de quelques semaines à quelques mois et une préférence pour les plus courts.
  • Les utilisateurs ou leurs représentants et les développeurs doivent travailler ensemble quotidiennement tout au long du projet.
  • Réalisez les projets avec des personnes motivées. Fournissez-leur l’environnement et le soutien dont elles ont besoin et faites-leur confiance pour atteindre les objectifs fixés.
  • La méthode la plus simple et la plus efficace pour transmettre de l’information à l’équipe de développement et à l’intérieur de celle-ci est le dialogue en face à face.
  • Un logiciel opérationnel est la principale mesure d’avancement.
  • Les processus agiles encouragent un rythme de développement soutenable. Ensemble, les commanditaires, les développeurs et les utilisateurs devraient être capables de maintenir indéfiniment un rythme constant.
  • Une attention continue à l’excellence technique et à une bonne conception renforce l’agilité.
  • La simplicité (c’est-à-dire l’art de minimiser la quantité de travail inutile) est essentielle.
  • Les meilleures architectures, spécifications et conceptions émergent d’équipes auto-organisées.
  • À intervalles réguliers, l’équipe réfléchit aux moyens de devenir plus efficace, puis règle et modifie son comportement en conséquence.

Les signataires

  • Kent Beck
  • Mike Beedle
  • Arie van Bennekum
  • Alistair Cockburn
  • Ward Cunningham
  • Martin Fowler
  • James Grenning
  • Jim Highsmith
  • Andrew Hunt
  • Ron Jeffries
  • Jon Kern
  • Brian Marick
  • Robert C. Martin
  • Steve Mellor
  • Ken Schwaber
  • Jeff Sutherland
  • Dave Thomas

Testez-vous !

Qui est à l’origine du manifeste agile
  • Micosoft
  • Jeff Sutherland
  • Un ensemble de personnalités compétentes en gestion de projet agile
Les projets agiles n’ont pas besoin de documentation
  • Vrai
  • Faux
Pourquoi les méthodes agiles recommandent-elles de livrer un logiciel uniquement quand il est entièrement terminé ?
  • Pour soigner l’image du projet auprès du client.
  • Pour optimiser le retour sur investissement.
  • Parce que le manifeste agile stipule qu’« un logiciel opérationnel est la principale mesure d’avancement ».
  • Ce n’est pas une recommandation des méthodes agiles.
Lequel de ces principes ne fait pas partie de la philosophie agile ?
  • Accueillir le changement
  • Le respect strict des process
  • Délivrer de la valeur continuellement
  • Apprendre en explorant, tout au long du projet
Quel valeur agile est servie par le fait d’adopter un rythme de développement soutenable ?
  • Les individus et leurs interactions plus que les processus et les outils.
  • Des logiciels opérationnels plus qu’une documentation exhaustive.
  • La collaboration avec les clients plus que la négociation contractuelle.
  • L’adaptation au changement plus que le suivi d’un plan.
Comment s’adapter au changement ?
  • Se poser à intervalles réguliers comment devenir plus efficace.
  • Exiger une RFC détaillée et documentée pour chaque demande.
  • Utiliser l’influence du chef de projet pour résister aux sollicitations extérieures.

Commentaires